Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • Le blog du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • : Informations, échanges et RDV pour les coureurs du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • Contact

Recherche

16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 18:19

 

100 KM SUR UN VELO DE NUIT


Pourquoi faire 100 kms de vélo dans la nuit ? La réponse peut être toute simple : faut être fêlé !

Mais c’est plus compliqué que ça ! J'avais une petite dette envers Eric qui a eu la gentillesse de me concocter mon plan pour le marathon d’Annecy (avec toutes les explications qui vont bien !). mais là c’est encore trop facile, j’avais peut-être envie de voir ce que ça peut donner histoire, qui sait, de m’aligner en 2010 !

Vendredi matin arrivée d’Eric à la maison, on se fait une petite pasta partie et on paufine l’organisation du « couple » ! : je porte la montre et c’est moi qui doit lui dire quand boire et s’alimenter, enfin sauf s'il ne veut pas !

 

13 heures, nous retrouvons Jacques et les filles qui finissent de charger la voiture : présentation et hop nous filons chez Pépé. Là, se retrouvent tous les « biennois » pour un départ en caravane (il ne manquait que les relayeurs).

 

Arrivée à Bienne , sur le terrain des Traines la grolle (d’ailleurs le trésorier va proposer l’achat de ce terrain par le club !)

Tout le monde « s’installe » : c'est-à-dire qu’on déballe les affaires, on en met de partout et les coureurs essayent de dormir un peu (Eric n’arrête pas de s’excuser parce qu’il essaie de se reposer au calme : « ils doivent me prendre pour un sauvage ! »

Les vélos règlent leur monture : on profite du Tamoil d’à côté pour gonfler les pneus à bloc !

On mange (c’est vrai que les pates de Christophe ont fait du bien avant de partir !!!!)

 

Préparation des paniers du vélo : dernier breefing avec Eric pour bien savoir où se trouvent les objets et ne pas avoir à les chercher au moment opportun !

 

Je me mets en tenue (on dirait un clodo !!!) de peur d’avoir mal au c.l je mets un short de vélo sur ma tenue , le chasuble orange fluo !!!!

21.30 h. départ des vélos on ne reverra les coureurs que dans 2 heures.

On roule pépères (le chemin n’est pas bien balisé mais on y arrive quand même)

Voilà nous y sommes il ne reste plus qu’à attendre une petite heure !!!

On s’assoit et on attend ! On en profite pour manger un morceau peinards, je mets mon alarme à 23.59 h. (trop tôt me disent les autres !! mais il ne connaissent pas l’Eric !)

Voilà le premier qui passe (il est rapide l’artiste !)

Enfin arrive Eric, et voilà c’est parti : au revoir les gars on se retrouve… à Bienne !

Un premier briefing : il a les jambes lourdes il n’arrive pas à dérouler correctement mais le rythme est bon ! Je dois faire attention de bien lui laisser la corde dans les virages !!! il me donne sa frontale je suis là pour l’éclairer.

 

Ça roule ma poule : tous les quarts d’heure je lui propose de boire sa boisson préparée avant le départ et de quoi manger : il gère en fonction !

Mais que font ces gens au milieu des bois pour encourager les coureurs ??

Arrivent les 50 kms : 4.50 h. c’est bon ça tourne bien !

Allez il va falloir se couvrir : je lui passe ses gants et sa casquette.

 

55 kms, on arrive à la séparation : ah ! voilà les Traines la Grolle , Jacques est parmi eux (il a dû abandonner, je le pensais : la douleur de ces dernières semaines …. Sage décision) on prend des nouvelles des autres : rien sur Pépé, mais Stéphane avance correctement, les filles sont là elles ont bien tourné, Luc en forme .. comme d’hab. !

Un petit coup de coca et hop ça part pour 10 kms à fond les ballons : "quand on partait de bon matin quand on partait sur les chemins …. à bicyclette….. !!!" . Je rejoints le point de jonction, j’ai le temps : ouf je peux poser ma monture et m’assoir un peu.

 

Arrive Eric, il est pas en forme, il a un petit coup de mou ! bon c’est pas grave il court toujours mais un peu moins vite !

 

Le soleil se lève, tient il fait jour !!!!

On rejoint le dernier relai, Isaac est là; il nous accompagne un morceau et nous informe de la mauvaise fortune de Stéphane, il recommencera : c’est un coriace !

 

Allez encore 20 bornes, putain ce que ça monte, la charogne d’Eric il marche dans les montées mais il va aussi vite que moi !!! (je ne suis pas fait pour le vélo c’est sûr !)

Allez on y va, tiens un petit café ce serait bien ! ben non j’ai pas pris mes sous !!

On rejoint le bord de la rivière, Isaac nous rejoint, accompagné de Christophe, une petite tape et ciao !

On continue, bon ben moi je continue à lui raconter des c….eries, à lui chanter des chansons : ça va, il sourit en coin ça ne le dérange pas trop (pourtant qu'est ce que je peux en raconter des conneries !!) les chansons ... je ne vous raconte pas !!

Les derniers kms sont avalés plus rapidement (les ailes qui poussent !!)

 

Enfin Bienne !

"100 kms à pied, ça use, ça use !!!"

Mais en vélo et ben même pas  mal au C.L!!!!!!

 

UNE CHOSE EST SÛRE : FAUT ÊTRE BARGE POUR COURIR CETTE DISTANCE !!!!!

MAIS IL FAUT VRAIMENT EN VOULOIR : CHAPEAU BAS MESSIEURS.

commentaires

Luc 18/06/2009 00:18

Bravo et félicitation pour ce récit .
C' est vrai que 100km c'est long....Veigy-Chambery mais que du bonheur à l 'arrivé pour vous deux .En tout cas, on est ravi d'avoir connu Eric et quel champion!!!!!!
PS:Si Eric veut devenir membre, le premier mois de la cotisation est offert!!!!!!!
A bientôt à Millau.....

Jacques 17/06/2009 21:53

Et oui Lionel 100 km c'est long, c'est difficile, mais une fois la ligne d'arrivée passée, que c'est bon, tellement bon qu'on en oublie les souffrances.
En tout cas Eric a été très fort, il peut devenir membre quand il veut.
Félicitions à vous deux.

Stéphane 17/06/2009 16:29

Lionel même s'il faut être un peu fou pour s'aligner sur un 100km, nous t'attendons au départ l'année prochaine, car il me semble que tu apprécies la longue distance... Lausanne est un bon entraînement pour le dénivelé.