Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • Le blog du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • : Informations, échanges et RDV pour les coureurs du club de course à pied de Veigy-Foncenex
  • Contact

Recherche

30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:35

Les traînes-la-grolle étaient de sortie ce week-end:

L'échappée Belle, ultra-traversée de Belledonne (144km, 10900m de D+)

  • Lionel (dossard 58) termine 39ème V1 en 45h04'28'' plus de détails ici.

OCC, Orsière-Champex-Chamonix (53km, 3300m de D+)

  • Stéphane termine 237ème V1 en 11h36'50''.

TDS, Traces des Ducs de Savoie (119km, 7200m de D+)

  • Hervé était au départ de la TDS mais s'est arrêté à Fort de la Platte après 55km de course.

Félicitations aux champions

commentaires

lionel 12/09/2015 10:56

Allez un petit récit histoire de donner envie !
L'échappée BELLE !
Un ultra hors normes !
Les chiffres : 145 km - 11 000 D+ / D-
500 au départ - 195 à l'arrivée(39 % de finishers!)
premier : 27 h47 (le 15 ème arrive 8h plus tard!)
45h de course - 4 Kg en moins !!
Quand on se lance dans cette course il faut oublier tous ses repères de temps de course sur des distances équivalentes.

Ce Trail n'est pas roulant comme peut l'être l'UTMB (à coté de l'échappée belle l'UTMB est facile ! pour l'avoir fait je peux le dire !)

Départ vendredi 28/08 6 h (je ne suis pas du matin !!) ça part très fort (on dirait que les gens partent sur un 10 km!!)
on prend 1100 m en moins de 10 km (c'est facile ça monte cool donc on peut aller vite!)
passé la croix de chamrousse on passe au dessus de 2000 m c'est parti pour 40 km au dessus de 2000 , après le R2 (refuge de la pra) on entre dans des paysages caillouteux, même si on croise beaucoup de lacs!
l’ascension de la croix de belledonne est magique : paysage lunaire !
Une fois passé la croix de belledonne il n'y a presque plus personne sur le parcours !!
J'arrive au R3 juste derrière Lucie (je ne l'ai pas reconnue la dernière fois que je l'ai vue elle était blonde !!)
Je repars sur une portion très difficile : jusque les lacs des sept Laux ce ne sera que mono trace, gros pierriers, peu de chemin .... fatigant mentalement de devoir regarder sans cesse où poser ses pieds !!

J'arrive à la base de vie (62 km) en début de soirée..... j'en profite pour changer de tenue, de chaussettes et chaussures.
Depuis le ravitaillement précédent je rêvais d'une glace au citron, j'assouvis ce rêve au repas qui nous est offert !!! le pied !!!
Je perds une bonne 1/2 h à attendre les médecins occupés avec un concurrent visiblement mal en point (la portion précédente était sous un soleil de plomb, pas d'ombre et peu d'eau !)
Changement d'ipod : mon fils m'a concocté une playlist idéale pour la suite son nom : "Bulldozer" il faut ça pour secouer les neurones !!!
Je me lance dans la partie qui me fait le plus peur : 3 bosses qui s’enchaînent : la première 1000 D+ D- (dure !!)
ensuite le col de Moretan : 1500 D+ - D- qui se fini par une "escalade" de blocs !! étonnamment je l'avale en 2h30 ! la descente est magique : mains courantes sur les portions de glaciers névés (une bonne gamelle me rappellera que la glace ça glisse : un beau bleu en récompense !!) Ensuite une descente de moraine équipée d'une main courante vu la pente !! (que je fait en courant tout en tenant la main courante !!) d'ailleurs je constate que les concurrents ne sont pas bon techniquement en descente ce qui me permet de prendre des places !!.
Troisième bosse : droit dans une piste pour rejoindre Super Collet deuxième base de vie, juste avant mon arrivée je me fait dépassé par les premiers du 85 KM (des fusées !!)

Après Super Collet j'attaque une portion en plein midi sous un soleil de plomb qui va me cuire !! (c'est une très belle portion mais quelle chaleur!)
Arrivé à ValPelouse je suis 64 ème (jamais fait aussi bien!) je m'allonge 1/2 h à l'ombre histoire de me refroidir un peu (ça fait 36 h que je suis en course !) Des accompagnant de deux concurrents que je croise depuis la première base de vie me prêtent une couverture pour m'allonger (vraiment sympa).

Je repars pour la dernière partie : la course est faite il n'y a plus vraiment de difficulté je rattrape un gars qui file bien en descente ! on se met ensembles : je fais le lièvre en montée, et lui en descente !! on ne traine pas !! On en profite même pour rattraper des concurrent du 47 Km partis deux heures avant nous de super Collet !!!!

Bref je termine à 3h du matin le dimanche après 45h de course !! j'ai fait sonné la cloche à l'arrivée !!
Mon objectif de temps est largement dépassé mais j'ai fini et c'est le plus important car être finisher de cette course c'est un défi !!
Mon temps perdu l'a été sur les ravitaillements !! d'ailleurs je ne me suis pas tellement alimenté les pâtes chinoises aux ravitaillements n'étaient pas à mon goût ! En revanche une organisation vraiment top, des bénévoles (comme toujours) très très sympas !!

Une belle échappée qui mérite son slogan : Un Ultra de 140km et 11000mD+, 100% monotraces, 200% technique, 300% magnifique!
Prenez les temps de regarder leur site et les photos..... MAGIQUE

lionel 06/09/2015 21:19

Bon pas le temps .plus tard !!
. des images !
https://www.flickr.com/photos/akunamatata/sets/72157657560421218

lionel 31/08/2015 18:51

laissez moi le temps de me remettre les yeux en face des trous et je vous raconterai .... ÉNORME !!! (la météo plage ... un peu trop quand même !)

Jacques 31/08/2015 12:17

Une expérience inoubliable.
Évacuations en hélicoptère. Personnes désorientées, épuisées, et autres symptômes liés à de l'auto médication, bref, intéressant.
Une fin sous l'arche d'arrivée avec le dernier, qui est arrivé dans le timing des remises de récompense et qui s'est retrouvé propulsé sur le podium en compagnie de Thévenard.
Une expérience de l'intérieur, avec de l'émotion, des rencontres, des échanges et tout ce qui fait la magie de l'UTMB.
Je conseille donc de faire une fois le bénévole sur ce genre d'évènement.

Jacques 31/08/2015 08:21

C'était une météo "plage" avec des températures élevées qui ont fait souffrir les organismes.
Bonne récupération à tous.
Bravo les GUERRIERS.

Stephane 31/08/2015 09:33

Salut Patron alors cette expérience comme serre-fil? il y eu beaucoup de casse? A+